Michael «Moose» «Dodo» MARMAROSA

(Pianiste)


(source internet)

Né à Pittsburgh (Pennsylvanie) le 12 décembre 1925

Décédé àPittsburgh le 17 septembre 2002

Il commence par étudier le piano classique, mais subit l’influence des pianistes Art TATUM et Teddy WILSON.

Après avoir joué à et autour de Pittsburgh, il devient membre de l’orchestre du batteur Gene KRUPA de 1942 à la mi-1943. À partir d’avril 1944 il est dans l’orchestre du tromboniste Tommy DORSEY, et de la fin de 1944 à l’automne 1945 dans celui du clarinettiste Artie SHAW. Avec ce big band et le quintette, il participe à plusieurs enregistrements importants. En dehors d’Artie Shaw, il enregistre avec les saxophonistes Corky CORCORAN, Lew DAVIS et Lester YOUNG (1945).

L’influence du bop commence à apparaître dans son jeu vers le milieu des années 1940s. En 1946 il se rend à Los Angeles où il devient le pianiste maison de la Compagnie de disques Atomic. Son travail pour ce label comprend des albums avec les guitaristes Barney KESSEL et Slim GAILLARD, avec «Dizzy» GILLESPIE et Charlie PARKER. En 1946-47 il enregistre également avec le «Boyd Raeburn’s Orchestra» avec lequel il joue pendant huit mois en 1946, ainsi qu’avec le saxophoniste Lucky THOMPSON (avec l’orchestre duquel il joue brièvement), avec le trompettiste Howard McGHEE, les saxophonistes Wardell GRAY et Willie SMITH ainsi qu’avec Lionel HAMPTON. Il prend part aussi aux séances de Charlie PARKER. Il obtient alors en 1947 une large reconnaissance des milieux du jazz, mais la maladie l’oblige à retourner à Pittsburgh l’année suivante. À part de brèves tournées avec le chanteur Johnny «Seat» DAVIS (avril-juillet 1949) et avec Artie SHAW (novembre 1949) il reste inactif comme musicien pendant plus de dix ans.

En 1961 il enregistre l’album «Dodo’s back!», et en 1962 donne un concert à l’«Université» de Chicago. Son retour est de courte durée, et il se retire à Pittsburgh où il décède d’une crise cardiaque le 17 septembre 2002.