Henri RENAUD

(Pianiste et compositeur)


(source internet)

Né à Villedieu-sur-Indre (France) le 20 avril 1925

Décédé à Paris le 17 octobre 2002

Il apprend le violon à l’âge de cinq ans, et le piano à huit ans.

En 1946 il forme un groupe vocal, puis ayant décidé de se consacrer au Jazz, il se rend à Paris. Comme membre d’un groupe dirigé par le saxophoniste Jean-Claude FORENBACH, il accompagne quelques musiciens américains tels que les saxophonistes Don BYAS (1946) et James MOODY (1949) ou le trompettiste Roy ELDRIDGE (1950). Il effectue ses premiers enregistrements comme leader en 1951. L’année suivante, il joue et enregistre avec son propre big band qui comprend le tromboniste Nat PECK, le saxophoniste Jean-Louis CHAUTEMPS, le guitariste Jimmy GOURLEY, le contrebassiste Benoît QUERSIN et le vibraphoniste «Fats» SADI (Lallemand) ainsi que l’arrangeur Francy BOLAND. Il se produit au «Bœuf sur le Toit» et forme ensuite un groupe qui joue régulièrement au «Tabou» où il accompagne le saxophoniste Lester YOUNG, la chanteuse Sarah VAUGHAN et le trompettiste Clifford BROWN. En 1953 il produit des enregistrements importants de Clifford BROWN et enregistre aussi pour Vogue comme leader et comme sideman avec les saxophonistes Zoot SIMS et Lee KONITZ. Il passe ensuite une brève période à New York où il produit plusieurs sessions pour le label SWING avec le contrebassiste Oscar PETTIFORD et avec ses propres petits groupements comprenant le tromboniste J. J. JOHNSON, les saxophonistes Al COHN et Gigi GRYCE, les contrebassistes Gene RAMEY et Percy HEATH, le batteur Denzil BEST et le vibraphoniste Milt JACKSON (février-mars 1954). Il poursuit ensuite à Paris ses activités pour VOGUE et SWING, enregistrant à la fin de 1954 des groupes dirigés par le saxophoniste Frank FOSTER, le guitariste René THOMAS, le tromboniste Bob BROOKMEYER et le batteur Roy HAYNES. Dans le même temps il apparaît à l’ouverture du nouveau club parisien «Le Caméléon» avec le trompettiste Roger GUÉRIN, le saxophoniste Jean-Louis CHAUTEMPS et le batteur Charles SAUDRAIS.

En 1955 il joue au «Ringside» à la tête d’un quintette comprenant le saxophoniste Barney WILEN et le guitariste Jimmy GOURLEY. En 1956 il enregistre comme sideman avec le saxophoniste Lucky THOMPSON et comme co-leader avec Zoot SIMS. En 1957, c’est avec le saxophoniste Allen EAGER. De 1957 à 1959, avec son quartette, il accompagne la chanteuse June RICHMOND qu’il enregistre en 1957. Il revisite ensuite New York où il joue au «Birdland» avec le batteur Philly Joe JONES, et au «Village Gate» avec Roy HAYNES, Zoot SIMS et Al COHN. De retour à Paris il joue au «Blue Note» avec le batteur Kenny CLARKE, accompagnant entre autres le trompettiste Buck CLAYTON aux «Trois Mailletz». En 1964, après un engagement à Stockholm, il cesse complètement son travail de musicien pour devenir directeur du département Jazz de CBS France, et producteur de radio et programmes de télévision. En 1985 il dirige à nouveau un quintette.

Il a écrit des articles dans les revues «Jazz Hot» et «Jazz Magazine» et participé comme consultant musical au film de Bertrand Tavernier «Round Midnight» (1986). Il est décédé à Paris le 17 octobre 2002.