Charles Coleridge «Red» RICHARDS

(Pianiste et chanteur)


(photo M.F. Hernequet)

Né à New York le 19 octobre 1912

Décédé à Scardale (New York) le 12 mars 1998

Il apprend le piano à l’âge de dix ans et joue de la musique classique pendant six ans avant d’entendre «Fats» WALLER et d’opter pour le jazz.

Son premier engagement important est avec le saxophoniste Tab SMITH au «Savoy Ballroom» de New York (1945-49). Il travaille ensuite avec le clarinettiste Bob WILBER à Boston (1950, 1951) et tourne avec Sidney BECHET (septembre-novembre 1951).

En 1953 il tourne en Italie et en France et enregistre comme membre de l’orchestre du clarinettiste «Mezz» MEZZROW qui comprenait également le trompettiste «Buck» CLAYTON et le tromboniste «Big Chief» MOORE. Il complète sa tournée comme accompagnateur du chanteur Frank SINATRA en Italie.

Il avait fait ses premiers disques en 1940 comme membre de l’orchestre du saxo-clarinettiste Skeets TOLBERT.

Il joue ensuite avec le trompettiste «Muggsy» SPANIER en 1953-54, 1957 et 1959. En 1958 il joue et enregistre comme pianiste de la «Big Reunion» des anciens de l’orchestre Fletcher HENDERSON. En 1958-59 et en 1962 il travaille avec le trompettiste «Wild Bill» DAVISON. En octobre 1960 il forme avec le tromboniste Vic DICKENSON un sextette nommé «The Saints and Sinners» qui perdure jusqu’en 1970, tournant deux fois en Europe et enregistrant avec cette formation. Au cours des années 1970s, il joue en soliste pendant les pauses au «Eddie Condon’s Club» de New York (1975-77) et obtient des engagements avec son trio en 1977-78.

À partir de 1979 il tourne à l’étranger comme soliste et comme sideman des «Panama Francis’s Savoy Sultans», jouant en Espagne et au Japon (1986) ainsi qu’en Australie (1987). Il enregistre aussi avec «Buck» CLAYTON (1979), Bill COLEMAN (1980) et Vic DICKENSON (1981). Il participe avec les «Savoy Sultans» à la «Grande Parade du Jazz» de Nice en 1979, et de la fin des années 1980s jusqu’à sa mort il continue à tourner et à enregistrer avec le saxophoniste George KELLY.

En 1996 il fait une tournée avec le saxophoniste Charlie GABRIEL, le contrebassiste Reggie JOHNSON et le batteur Georges BERNASCONI, formation enregistrée au cours d’un concert du Hot Club de Limoges le 2 avril et qui donna naissance à un double CD pour fêter le 50e anniversaire de ce club. Deux ans après, cette formation devait revenir à Limoges pour la sortie de ce double CD, malheureusement Red Richards est décédé à son piano quelques jours avant dans un club de Scardale (New York) le 12 mars 1998. Le concert a tout de même eu lieu pour lui rendre hommage avec le pianiste Pierre CALLIGARIS en remplacement.