Joseph Jr. ROBICHAUX

(Pianiste)


(Joseph Robichaux est au centre de la photo)

Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 8 mars 1900

Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 17 janvier 1965

Neveu du fameux chef de La Nouvelle-Orléans John ROBICHAUX, il avait aussi un lien avec les frères DODDS.

Il apprend le piano avec Steve LEWIS et commence à jouer dans des réunions privées de La Nouvelle-Orléans en 1917 et, l’année suivante, se rend à Chicago avec le trompettiste Tig CHAMBERS, jouant pendant la saison d’été. Il retourne ensuite à La Nouvelle-Orléans pour travailler avec les trompettistes Oscar «Papa» CELESTIN et Lee COLLINS et le saxo-clarinettiste Davey JONES. Après, Il joue peu de temps avec les «Black Eagles» et vers 1928 travaille avec les «Jones and Collins Astoria Hot Eight» avec lesquels il enregistre en 1929. Il joue ensuite brièvement avec Willie O’CONNELL et le trompettiste «Kid» RENA avant de former en 1931 son propre orchestre: les «New Orleans Rhythm Boys» avec lequel il enregistre à New York en 1933. Cette formation de quinze musiciens comprend entre autres le saxo-clarinettiste Gene PORTER et le trompettiste Sidney DESVIGNE. En 1939 il dissout son orchestre et au cours des années 1940s se produit comme pianiste soliste à La Nouvelle-Orléans. Au début des années 1950s il accompagne la chanteuse Lizzie MILES en Californie, notamment pour des engagements au «Hangover Club» de San Francisco en 1953 et 54.

De 1957 à 1964 il est membre d’un orchestre dirigé par le clarinettiste George LEWIS qui tourne en Europe et au Japon. En 1962 il enregistre à La Nouvelle-Orléans avec le trompettiste Peter BOCAGE et joue ensuite au «Preservation Hall» de La Nouvelle-Orléans jusqu’à la dernière semaine avant sa mort qui survient le 17 janvier 1965.