René URTREGER

(Pianiste)


(source internet)

Né à Paris (France) le 6 juillet 1934

Dès l’âge de quatre ans il étudie le piano classique avec quelques professeurs très connus telle la célèbre Marguerite LONG. Il commence à jouer du jazz à dix-sept ans au sein d’un orchestre d’étudiants.

Après avoir remporté un tournoi d’amateurs en 1953, il travaille régulièrement au «Club Saint Germain» de Paris, jouant souvent avec le groupement du batteur Kenny CLARKE. Il accompagne souvent aussi les artistes américains de passage tels que le trompettiste Miles DAVIS, avec lequel il enregistre la bande du film «Ascenseur pour l’échafaud» en 1957, avec le saxophoniste Lester YOUNG, Lionel HAMPTON, le saxophoniste Stan GETZ, le trompettiste Chet BAKER, les saxophonistes Johnny GRIFFIN et Dexter GORDON, le vibraphoniste Milt JACKSON et les violonistes «Stuff» SMITH et Stéphane GRAPPELLI avec lequel il enregistre en 1965.

Au début de 1959, il rejoint Kenny CLARKE au «Blue Note», et de 1960 à 1961 il est membre du «Trio HUM» avec le batteur Daniel HUMAIR et le contrebassiste Pierre MICHELOT. Après 1963 il revient avec Kenny Clarke au «Club Saint Germain» et tourne en Europe et en Afrique du Nord.

Par la suite il interrompt pendant plusieurs années sa carrière de jazzman pour accompagner des chanteurs de variétés français, revenant ensuite avec Kenny CLARKE au «Blue Note» en 1965-66. En 1968 il joue avec les saxophonistes Ben WEBSTER et Johnny GRIFFIN, et en 1969 avec le guitariste Jimmy GOURLEY avec qui il enregistre plus tard en 1972.

Après 1977 il travaille régulièrement comme jazzman, en temps que soliste et leader de petites formations, dont l’une tourne en France avec le saxophoniste Sonny STITT en 1982. Il joue également avec le guitariste Christian ESCOUDÉ, le bugliste Éric Le LANN et les contrebassistes Niels-Henning ØRSTED PEDERSEN (NHOP), Jean-François JENNY-CLARK et Pierre MICHELOT.

À partir de 1985 il joue souvent au club «Le Montana» à Paris.