Earl BOSTIC

(Saxophoniste alto et arrangeur)


Né à Tulsa (Oklahoma) le 25 avril 1913

Décédé à Rochester (New York) le 28 octobre 1965

Pendant sa scolarité à la «Booker T. Washington School» de Tulsa, il apprend la clarinette et joue avec un orchestre de boy scouts. Il passe ensuite au saxophone alto et obtient son premier travail professionnel avec le «Terrence Holder’s Band» (1931-32). Il joue ensuite dans diverses formations dont celle de Bennie MOTEN (brièvement au début de 1933). Il étudie ensuite à la «Xavier University of Louisiana» (1933-34) où il devient un virtuose de plusieurs instruments. En 1934 il travaille avec Joe ROBICHAUX, puis quitte la Louisiane pour travailler avec l’ «Ernie Fields’ Band» avant de rejoindre l’orchestre de Clarence OLDEN à Columbus (Ohio). En 1935-36 il joue et écrit des arrangements pour un orchestre co-dirigé par le cornettiste Charlie CREATH et Fate MARABLE. Il rejoint ensuite le «Marion Sear’s Band» à Cleveland, puis Clyde TURPIN à Buffalo.

En janvier 1938 il se rend à New York pour jouer dans le «big band» de Don REDMAN et en avril dans celui du pianiste Edgar HAYES.

Par la suite il dirige plusieurs petites formations, jouant non seulement du saxophone alto, mais aussi de la trompette, de la guitare et du saxophone baryton au «Smalls Paradise» en 1939 et au début de 1940. Il écrit aussi des arrangements pour le grand orchestre de Jack TEAGARDEN (1939) et compose et arrange pour le «big band» de Gene KRUPA (1941). Toujours en 1941, il travaille avec le trompettiste et chanteur Oran «Hot Lips» PAGE au «Mimo’s Club» de New York et plus tard dirige son propre orchestre au même endroit. En 1943 il rejoue avec «Hot Lips» PAGE avant de devenir membre de l’orchestre de Lionel HAMPTON (juin 1943). Il le quitte au cours de l’année suivante pour former son propre groupement en résidence au «Smalls Paradise» à partir d’août 1944. À l’occasion il travaille dans d’autres villes pour quelques engagements, notamment au «Club Bengasi» de Washington en 1947.

À partir du début des années cinquante, il enregistre abondamment et devient un artiste très populaire. Il se fixe alors à Los Angeles. En 1956 une attaque cardiaque l’oblige à rester inactif pendant trois ans et en 1959, il recommence à tourner. Malheureusement la maladie l’oblige à une semi retraite.

En 1965 il doit commencer une résidence au «Midtown Tower Hotel» de Rochester lorsque après avoir joué pour la nuit d’ouverture, il est à nouveau terrassé par une autre crise cardiaque et décède trois jours après le 28 octobre 1965.