William «Sonny» CRISS

(Saxophoniste alto)


Né à Memphis (Tennessee) le 23 octobre 1927

Décédé à Los Angeles (Californie) le 19 novembre 1977

Il travaille principalement à Los Angeles où il vit depuis 1942. Il y fait ses études secondaires avec Hampton Hawes et apprend la musique avec un pionnier du jazz Samuel BROWNE.

En 1945 il commence à jouer à Chicago avec Johnny OTIS, puis retourne à Los Angeles et joue en février et mars 1946 dans le quintette de Charlie PARKER. De mars à l’été il joue dans l’orchestre du trompettiste Howard McGHEE avec Parker et le saxophoniste Teddy Edwards au «Club Finali», au «Billy Berg’s Swing Club» et au «Hi-De-Ho Club».

D’avril 1947 au début de 1948 il est membre de l’orchestre du trompettiste Al KILLIAN avec lequel il tourne sur la côte ouest et enregistre avec Billy ECKSTINE. Durant cette période il enregistre aussi avec la formation de McGHEE au cours de concerts «Just Jazz» organisés par Gene Norman au «Pasadena Civic Auditorium» (avril 1947). En juillet 1947, il enregistre aussi avec les «Bopland Boys», formation comprenant Howard McGhee, les saxophonistes Wardell Gray et Dexter Gordon et le pianiste Hampton Hawes au cours du «Hollywood Jazz Concert» au «Elks Auditorium» de Los Angeles.

Il répète brièvement avec l’orchestre de Gerald WILSON à l’automne 1948 avant de partir en tournée avec le «Jazz at The Philharmonic» de Norman Granz (hiver 1948). Au cours de cette période, il joue aussi sur la côte est et à Chicago avec le saxophoniste Flip PHILLIPS. Il revient ensuite sur la côte ouest et enregistre en qualité de leader. Il rejoint après les saxophonistes Teddy EDWARDS et Dexter GORDON et Hampton HAWES au «Bop City» de San Francisco (automne 1949) et finit l’année au «Light house» à Hermosa Beach (Californie).

En 1950 il tourne pour le J.A.T.P. au sein d’un septet comprenant le pianiste Bobby TUCKER, le bassiste Tommy POTTER et le batteur Kenny CLARKE, accompagnant aussi le chanteur Billy ECKSTINE. Au début de 1952 il joue occasionnellement avec le saxophoniste baryton Gerry MULLIGAN et en juin 1952 avec Charlie PARKER, le trompettiste Chet BAKER et le pianiste Al HAIG au «Trade Wind» d’Inglewood (Californie). Il tourne en 1955 avec un show sous le nom de Stan KENTON (mais sans être membre de cet orchestre). Il entre ensuite dans l’orchestre du batteur Buddy RICH avec lequel il travaille jusqu’en 1959. Il dirige aussi de temps en temps ses propres groupements.

De retour à Los Angeles, il apparaît dans un épisode d’une série télévisée «Jazz on Stage» (vers 1960). De 1962 à 1965 il vit en Europe, jouant avec Kenny CLARKE dans le film Le glaive et la balance (1962). Il participe à la grande jam session du 30e anniversaire du Hot Club de France à Paris (1962) et en 1963 joue aux «Trois Mailletz» avec le pianiste Henri RENAUD et enregistre.

De retour à Los Angeles, il a des difficultés à trouver un travail régulier. Entre 1956 et 1969 il enregistre plusieurs fois. Il apparaît au «Shelly Manne’s Hole» à Hollywood (1965), au «Village Vanguard» de New York (1966), ainsi qu’au «Festival de Newport» (1968).

Au cours des années soixante-dix il passe beaucoup de temps au service de la Communauté, comprenant des prestations dans les écoles. En 1973-74 il tourne en Europe. En 1975 sa carrière commence à s’améliorer, mais il souffre d’un cancer à l’estomac. Craignant une fin douloureuse, il se suicide à Los Angeles le 19 novembre 1977.