James Francis «Jimmy» DORSEY

(Saxophoniste alto, clarinettiste et chef d’orchestre)

Né à Shenandoah (Pennsylvanie) le 29 février 1904

Décédé à New York City le 12 juin 1957

Frère aîné du tromboniste Tommy Dorsey, leur père, mineur de charbon à l’origine, devient plus tard professeur de musique et dirige l’«Elmore Band» à Shenandoah.

Dès l’âge de six ans il apprend avec son père à jouer du cornet, de la trompette à coulisse (trombone soprano) et de la clarinette, mais à l’âge de douze ans il change pour le saxophone alto. Avec son frère il forme le «Dorsey’s Novelty Six» qui plus tard devient les«Dorsey’s Wild Canaries» à Baltimore où ils jouent en résidence vers 1922 et deviennent un des premiers groupes de jazz à la radio. En 1923 l’orchestre étant dissous il joue avec les «Scranton Sirens» et au cours de l’été 1924 il rejoint les «California Ramblers Inn» au «Pelham Bay» de New York.

De 1925 à 1934 il travaille en free-lance avec divers orchestres : Jean GOLDKETTE (1925-26), Paul WHITEMAN (1926-27) et Vincent LOPEZ. En 1930 il tourne en Europe avec l’orchestre de Ted LEWIS et rejoint son frère en 1931 pour jouer dans l’orchestre qui accompagne le show musical «Everybody’s Welcome». À partir de 1926 il enregistre abondamment avec des pionniers du jazz blanc tels que «Bix» BEIDERBECKE et «Red» NICHOLS. À partir de 1928, avec son frère Tommy, ils commencent une série d’enregistrements comme leaders de groupements de studio.

Au printemps 1934 ils forment «The Dorsey Brothers Orchestra» qui obtient un grand succès ; mais à la suite d’une violente altercation entre les deux frères, ceux-ci se séparent en mai 1935, reformant chacun son propre «big band». Il joue ainsi avec son orchestre durant la fin des années trente ainsi que dans les années quarante. Réconciliés, les deux frères apparaissent ensemble dans le film pseudo-biographique The Fabulous Dorseys en 1947.

Après avoir licencié son orchestre à la fin de 1947, il en reforme un autre au début de 1948 et joue avec lui jusqu’en 1953. Par la suite, pour des raisons financières, il rejoint son frère et forme un nouveau «Dorsey Brothers Orchestra» (1953-56).

À sa mort qui survient à New York le 12 juin 1957, le «Dorsey Brothers Orchestra» est à nouveau partagé en deux formations dont l’une est dirigée par Lee CASTLE, sous le nom de «Memorial Jimmy Dorsey Orchestra».