George JAMES

(Saxophoniste alto et baryton, clarinettiste et flûtiste)


(de gauche à droite: George James ,bs, Teddy Wilson ,p, Jimmy Hamilton ,cl/ts, Bill Coleman ,tp, Benny Morton ,tb, J.C. Heard ,dr, Al Hall ,b - Orch. Teddy Wilson)

Né à Beggo (Oklahoma) le 7 décembre 1906

Décédé à Columbus (Ohio) le 30 janvier 1995

Il fait ses études à St. Louis et ses débuts professionnels au milieu des années vingt dans l’orchestre du cornettiste Charlie CREATH et avec les «Johnny Neal’s Syncopators». En 1928 il se rend à Chicago où il travaille brièvement avec divers chefs d’orchestre, notamment Jimmie NOONE, Sammy STEWART, Ida MARPLES, Doc WATSON, Bert HALL et d’autres. Il dirige aussi ses propres groupements.

De 1930 au début de 1931 il joue avec le clarinettiste Jimmie NOONE, puis de 1931 à mars 1932 il tourne avec Louis ARMSTRONG. On peut le voir dans les courts métrages Rhapsody in Black and Blue et I’ll be glad when you’re dead, you rascal you (1932). En 1932 il joue avec les «Savoy Bearcats» avant de rejoindre les «Charlie Turner’s Arcadians». Il reste dans cette formation lorsqu’elle est reprise par «Fats» WALLER (1935) et y demeure jusqu’en 1937. En 1938-39 il joue dans la «Blackbirds Revue», puis brièvement avec le pianiste James P. JOHNSON au printemps de 1940. Il joue ensuite pendant trois mois dans l’orchestre de Benny CARTER avant de rejoindre la formation du pianiste Teddy WILSON (1940-41). De l’été 1941 au début de 1942 il est chez Lucky MILLINDER et en 1943 dirige son propre orchestre à New York en résidence au «Famous Door» et au «Cafe Society». Au cours de l’été 1944 il joue avec James P. JOHNSON, puis dirige à nouveau son orchestre à Pittsburgh, Detroit et New York avant de jouer avec le pianiste Claude HOPKINS de mars à octobre 1945.

Il joue par la suite deux ans avec le chanteur Noble SISSLE, puis reforme un nouvel orchestre qu’il dirige jusque dans les années soixante. De 1973 au début des années quatre-vingts il tourne à l’étranger avec le tromboniste Clyde BERNHARDT et le «Harlem Blues and Jazz Band».

S’étant retiré à Columbus (Ohio), il y décède le 30 janvier 1995.