Donald Matthew «Don» REDMAN

(Saxophoniste alto et soprano, compositeur, arrangeur et chef d'orchestre)

Né à Piedmont (Virginie occidentale) le 29 juillet 1900

Décédé à New York City le 30 novembre 1964

Son frère Lewis a dirigé un orchestre à Cumberland, dans le Maryland, pendant plusieurs années. Leur père était un professeur de musique renommé.

Très jeune, il apprend la musique et avant l’âge de douze ans peut jouer avec talent de tous les instruments à vent, y compris le hautbois. Après de sérieuses études musicales au «Storer’s College», puis aux Conservatoires de Chicago et de Boston, il commence à écrire des arrangements et rejoint les «Billy Paige’s Broadway Syncopators», se rendant avec eux à New York en mars 1923. Vers la fin de cette même année, il commence à enregistrer avec Fletcher HENDERSON et par la suite rejoint son orchestre en 1924. Il demeure chez Henderson jusqu’en juin 1927 comme saxophoniste alto et arrangeur.

Il quitte Henderson pour se rendre à Detroit occuper le poste de directeur musical des «McKinney’s Cotton Pickers», poste qu’il occupe jusqu’à l’été de 1931. Au cours de cette période, il arrange et enregistre avec des groupements de studio dirigés par Louis ARMSTRONG à Chicago. En octobre 1931 il forme son premier orchestre avec un noyau d’ex-McKinney’s Cotton Pickers et de plusieurs musiciens de l’orchestre d’Horace Henderson.

Cet orchestre commence en 1932 sa première longue résidence au «Connie’s Inn» et par la suite travaille régulièrement tout au long des années trente, jusqu’à sa dissolution en janvier 1940. On peut voir cet orchestre dans un court métrage de 1935.

Parallèlement, durant les années trente, il écrit des arrangements pour Paul WHITEMAN, Ben POLLACK, Isham JONES, Nat SHILKRET, etc… Il produit aussi des orchestrations de commande pour le chanteur Bing CROSBY.

Au cours de l’année 1940 il travaille en free-lance comme arrangeur, puis en décembre il reforme un orchestre. En février 1941 il tourne brièvement à la tête du «Snookum Russell Band», puis retourne à New York et devient l’arrangeur de Bobby BYRNE. Il redevient ensuite arrangeur free-lance.

En 1943 il reforme un nouvel orchestre pour jouer en résidence au «Zanzibar» de New York. Par la suite il reprend encore le travail d’arrangeur pour Count BASIE, Harry JAMES, la N.B.C. et divers orchestres de studio.

En septembre 1946 il reforme encore un orchestre pour une tournée européenne. La tournée terminée, il reste un temps en Europe et ne rentre aux U.S.A. qu’en août 1947. À l’automne 1949 il a ses propres séries à C.B.S. Television et à partir de 1951, travaille comme directeur musical de la chanteuse Pearl BAILEY. Durant le reste de sa vie, il se produit rarement en public, mais enregistre à l’alto, au soprano et au piano en 1958-59. En juin 1962 il joue du piano au «Georgia Minstrels Concert» et en septembre 1964, joue du soprano pour le «Sissle-Blake «Grand Roots» Concert».

Il est décédé peu après à New York le 30 novembre 1964.