Joseph «Joe» TEMPERLEY

(Saxophoniste baryton)

Né à Cowdenbeath (Écosse) le 20 septembre 1929

Il commence par apprendre le cornet, puis le saxophone alto et, vers 1945, se met au ténor.

En 1949 il rejoint l’orchestre de Harry PARRY avec lequel il tourne et enregistre dans le Middle East. Plus tard, de l’automne 1952 à mars 1954, il joue et enregistre avec Jack CROMBIE. Il travaille également en 1954 avec «Dizzy» REECE et des formations moins connues.

Au printemps 1955 il joue avec Carl BARRITEAU, puis se spécialise au saxophone baryton pour rejoindre Tommy WHITTLE à l’automne de la même année. En 1956 il enregistre avec «Jazz Unit Today» et George CHISHOLM, puis travaille avec le saxophoniste Oscar RABIN (1956) et le «Phil Seamen’s Quintet» (1957).

Il devient connu sur le plan national comme membre de l’orchestre du trompettiste Humphrey LYTTELTON de 1958 à 1965, jouant du ténor et du baryton. Avec cette formation, il participe à plusieurs séances d’enregistrement importantes et tourne aux U.S.A. en 1959. On peut le voir dans le film The Small world of Sammy Lee (1962).

En 1965 il s’installe à New York où il travaille avec Woody HERMAN (1966-67), Buddy RICH, Joe HENDERSON, Duke PEARSON et le «Jazz Composer’s Orchestra» (1969), Clark TERRY (1970) et Eumir DEODATO (1973). En 1974 il tourne avec l’orchestre de Duke ELLINGTON en remplacement d’Harry Carney sous la direction de Mercer Ellington.

Par la suite il travaille en free-lance, tournant régulièrement comme soliste en Angleterre jusque dans les années quatre-vingt-dix. En 1980 il enregistre à Edimbourg avec Benny WATERS et joue dans le show «Sophisticated Ladies». À la fin des années quatre-vingts, il joue dans le «big band» de Buck CLAYTON et enregistre avec Benny CARTER. Pour la B.B.C. il réalise un documentaire : Termperley’s Town, présentant un groupe de Buck CLAYTON, un duo Joe TEMPERLEY/Milt HINTON et un quintette comprenant, outre lui-même, Eddie BAREFIELD, Sammy PRICE, Arvell SHAW et Ronnie COLE.

En 1991 il apparaît au «Zinno’s» de New York avec le «Mike LeDonne’s Trio» et joue en 1996 avec le pianiste Junior MANCE et Calvin HILL. Toujours en 1996, il est membre d’un «big band» dirigé par Benny CARTER pour un concert à la «Library of Congress» de Washington et enseigne à la «Manhattan School of Music». Il joue aussi de la clarinette basse et du saxophone soprano.