Georgie AULD

(Saxophoniste ténor et chef d’orchestre)


                                                               (photo Pierre Lapijover)

Né à Toronto (Canada) le 19 mai 1919

Décédé à Palm Springs (Californie) le 8 janvier 1990

Son vrai nom est John ALTWERGER.

Durant son enfance il apprend le saxophone alto à Toronto avec Michael ANGELO. En 1929 il se rend à New York avec sa famille. En 1931 il gagne une bourse qui lui permet d’étudier pendant neuf mois avec le saxophoniste alto Rudy WEIDOEFT. Il commence ensuite à jouer professionnellement de l’alto pour de petits engagements, mais en 1936, après avoir entendu le Méditation enregistré par Coleman HAWKINS, il opte pour le saxophone ténor.

Il dirige son propre orchestre chez «Nick’s», puis travaille avec le trompettiste Bunny BERIGAN en 1937 et 1938. Vers décembre 1938 il rejoint la formation du clarinettiste Artie SHAW avec qui il demeure jusqu’en novembre 1939. Artie Shaw ayant licencié sa formation, Georgie prend la direction d’une partie de l’orchestre pendant quelque temps, puis rejoint Jan SAVITT au printemps de 1940. Il devient ensuite membre de l’orchestre de Benny GOODMAN de novembre 1940 à juin 1941. Pendant cette période, il enregistre avec Benny CARTER et accompagne la chanteuse Billie HOLIDAY. Il rejoue de nouveau avec Artie SHAW jusqu’à une nouvelle dissolution de l’orchestre en janvier 1942. À partir de février 1942 il dirige sa propre formation. En 1943 il fait un court séjour dans l’U.S. Army, puis dirige un quartette au «Three Deuces» de New York de juin à septembre 1943. Il forme alors un big band avec lequel il joue jusqu’en 1946. À cette époque, il doit interrompre sa carrière, souffrant d’une maladie récurrente et se rend en Californie. Par la suite il reprend ses activités, dirigeant son propre groupe au «Three Deuces» de New York à partir de mai 1947, puis se rend avec son groupe en Californie. En 1948 il joue dans l’orchestre de Billy ECKSTINE, puis au printemps de 1949 reforme un orchestre pour jouer au «Tin pan Alley Club» de New York. Il apparaît ensuite pendant un an comme acteur à Broadway dans «The rat race».

Au printemps de 1950 il joue brièvement avec Count BASIE, puis reforme un quintette avec lequel il joue jusqu’en août 1951. De nouveau arrêté par la maladie, il se rend en Californie et ouvre son propre «Melody Room Club» et recommence à jouer en free-lance, travaillant pour les studios de la M.G.M. En 1953 il enregistre avec Buddy RICH, avec Barney KESSEL en 1955, Meynard FERGUSON en 1955-56 et avec la chanteuse Anita O’DAY en 1956. En 1958 il apparaît dans le show télévisé «Art Ford’s Jazz Party» et se produit au «Festival de Newport».

Au cours des années soixante et soixante-dix, il joue souvent dans des orchestres à Las Vegas, effectuant en 1964 une tournée au Japon avec son propre orchestre. En 1977 c’est lui qui double les parties de saxophone de Robert de Niro dans le film «New York, New York». Au cours des années quatre-vingts il tourne en Europe et au Japon et décède à Palm Springs (Californie) le 8 janvier 1990.