Edward «Eddie» «Lockjaw» DAVIS

(Saxophoniste ténor)

Né à New York le 2 mars 1922

Décédé à Culver City (Californie) le 3 novembre 1986

Autodidacte, et moins d’un an après avoir commencé à maîtriser l’instrument, vers la fin des années trente, il commence à jouer à New York au «Monroe’s Uptown House».

Après avoir travaillé avec divers musiciens dont le trompettiste «Cootie» WILLIAMS (1942-44), Lucky MILLINDER (1944), Louis ARMSTRONG (pendant quatre mois vers 1945) et Andy KIRK en 1945-46, il commence à diriger sa propre petite formation avec laquelle il enregistre à partir de 1946. Un titre de la première séance d’enregistrement : «Lockjaw» lui donne son surnom qui est souvent abrégé en «Jaws» par les musiciens. Il est aussi connu sous le sobriquet de «Fox» (le renard) en raison de la rapidité de sa pensée musicale.

Il dirige des jam sessions au «Minton’s» de 1947 à 1952 et demeure actif comme leader pendant près de vingt ans, à l’exception d’une tournée de quatre mois avec le pianiste George SHEARING en 1951, et les périodes où il jouait et enregistrait avec Count BASIE de mai 1952 à juillet 1953 et plus tard de septembre à décembre 1957.

À partir de 1955 jusqu’en 1960 il dirige un trio comprenant l’organiste Shirley SCOTT et, de 1960 à 1963 dirige souvent un quintette avec le saxophoniste Johnny GRIFFIN dont le style s’accordait bien avec le sien.

Découragé par les difficultés de leader, il arrête momentanément de jouer pour travailler comme impresario. En octobre 1964 il rejoint Count BASIE comme road manager mais peu après redevient soliste vedette de l’orchestre et y demeure jusqu’en 1973.

Au printemps de 1967 il travaille brièvement avec un groupe de cinq saxophonistes ténors : Lui-même, Ben WEBSTER, Bud FREEMAN, Eddie MILLER et Alex WELSH et plus tard dans la même année, rejoint le trio du pianiste Tommy FLANAGAN à Los Angeles. Il joue avec d’autres orchestres en juin 1972 pendant que l’orchestre de Count Basie tourne avec les vedettes du J.A.T.P. (Jazz at the Philharmonic).

Après avoir quitté Basie, il se fixe à Las Vegas. À partir de 1974 il fait des tournées internationales comme leader et enregistre régulièrement aux U.S.A. et en Europe. De 1975 à 1979 il co-dirige une formation avec le trompettiste Harry «Sweets» EDISON.

Actif pratiquement jusqu’au bout de sa vie, il décède à Culver City (Californie) le 3 novembre 1986.