Paul GONSALVES

(Saxophoniste ténor)

Né à Boston (Massachusetts) le 12 juillet 1920

Décédé à Londres (Angleterre) le 14 mai 1974.

Il commence par apprendre à jouer de la guitare avec son père.

Adolescent, à Providence (Rhode Island) il entend des enregistrements de Coleman Hawkins et assiste à une performance de Jimmie LUNCEFORD au Théâtre local et décide d’apprendre à jouer du saxophone ténor.

Au cours de ses premières performances professionnelles, il joue des deux instruments : guitare et saxophone ténor.

Durant son service militaire, il est stationné en Inde où il joue et enregistre avec le pianiste Teddy WEATHERFORD à Calcutta en 1943-44.

Démobilisé en 1946 il rejoint l’orchestre de Sabby LEWIS et au cours de l’été remplace Illinois Jacquet dans l’orchestre de Count BASIE où il acquiert en trois ans une réputation de premier saxophoniste dans le style de l’orchestre. Son rôle dans la formation est diminué pendant la période de septembre 1948 à février 1949, quand Basie engage Wardell Gray.

Au cours de l’été 1949, il rejoint brièvement Sabby LEWIS, puis joue dans le grand orchestre de «Dizzy» GILLESPIE d’octobre 1949 à août 1950.

Après la dissolution de l’orchestre de «Dizzy», il se rend à New York où il participe à des jam sessions et en septembre 1950, il entre dans l’orchestre de Duke ELLINGTON au poste vacant de Ben Webster après avoir démontré sa capacité à reproduire le style des solos de Webster.

Son fameux solo de vingt-sept chorus sur Diminuendo and Crescendo in Blue a marqué fortement le public de Newport en 1956 et le retour en force de l’orchestre d’Ellington.

Il reste dans l’orchestre jusqu’à sa mort survenue à Londres le 14 mai 1974, laissant de nombreux enregistrements avec Ellington ou comme leader de petites formations incluant des musiciens de l’orchestre.