George KELLY

(Saxophoniste ténor et arrangeur)

Né à Miami (Floride) le 31 juillet 1915

Décédé à New York le 24 mai 1998

À neuf ans il commence par apprendre le piano et, à l’âge de douze ans, il accompagne la chanteuse «Ma» RAINEY lorsqu’elle arrive pour un engagement local sans pianiste.

À treize ans il apprend le saxophone alto, puis opte finalement pour le ténor.

Au début des années trente il dirige son propre orchestre «The Cavaliers» en Floride. La formation comprend le contrebassiste Grachan MONCUR et la batteur «Panama» FRANCIS parmi ses membres. Il travaille ensuite pour d’autres orchestres dont celui de Zack WHITE vers 1938.

En 1941 il se rend à New York et joue jusqu’en 1944 avec les «Al Cooper’s Savoy Sultans», avec Grachan Moncur qui avait été l’un des fondateurs du groupe.

Après son service militaire il rejoint le septette du trompettiste Rex STEWART avec qui il joue brièvement en 1946 et pour lequel il écrit un certain nombre d’arrangements. De 1948 à 1950 il travaille avec la contrebassiste Lucille DIXON dont le groupe, à différents moments, comprend les trompettistes «Fats» NAVARRO et Taft JORDAN, le tromboniste Tyree GLENN et le batteur Sonny PAYNE. Pendant de courtes périodes il travaille aussi avec le chanteur pianiste et batteur «Babs» GONZALES et avec le guitariste Tiny GRIMES.

Par la suite il travaille comme leader et en free-lance. À la fin des années cinquante il joue dans l’orchestre du batteur Cozy COLE puis, au cours des années soixante, dirige son propre groupe à New York. Les conditions de travail devenant de plus en plus difficiles, il prend un autre travail la journée en 1967.

En 1970 il tourne et enregistre en Europe avec le pianiste Jay McSHANN et le guitariste Tiny GRIMES et, à cette époque, remplace Buddy TATE au «Celebrity Club» de Harlem pendant l’absence de Tate pris pour d’autres engagements.

De 1970 à 1976 il se remet au piano pour accompagner les «Ink Spots» (groupe vocal populaire). En 1976 il vient en Europe avec le pianiste et organiste Ram RAMIREZ. Par la suite il y revient chaque année en compagnie de quelques musiciens tels que le clarinettiste Kenny DAVERN ou la chanteuse Helen HUMES.

À partir de 1977 il dirige des formations au «West End Cafe» de New York jusqu’au début des années quatre-vingts. De 1979 à 1984 il joue au sein des «Panama Francis’s Savoy Sultans» et avec le «Harlem Jazz and Blues Band» (vers 1980).

Il continue par la suite une fructueuse carrière. On peut le voir jouer dans le film Moscow on the Hudson (1983). En 1987 il joue en Europe avec l’organiste «Wild Bill» DAVIS et, à partir de la fin des années quatre-vingts, il travaille en petites formations avec le pianiste Charles «Red» RICHARDS.

Ses propres «Jazz Sultans» dans les années quatre-vingts et quatre-vingt-dix comprennent le trompettiste Irving STOKES, le tromboniste Candy ROSS, le saxophoniste alto Norris TURNEY, le pianiste Richard WYANDS, les contrebassistes Peck MORRISON ou Leonard GASKIN et les batteurs Butch BATEMAN ou Ronnie COLE.

Après des problèmes cardiaques en 1991, il réduit ses tournées mais continue à diriger ses «Jazz Sultans» à New York. Bien qu’octogénaire, il se produit en soliste au «Festival de Hongrie» en 1997.

Il est décédé à New York le 24 mai 1998.