Guy Denis Fernand LAFITTE

(Saxophoniste ténor)

Né à St Gaudens (France) le 12 janvier 1927

Décédé à Tournon (France) le 11 juillet 1998

Autodidacte, il commence par jouer de la clarinette avec des groupes de manouches dans le sud-ouest de la France avant de se mettre au saxophone ténor en 1947.

En 1950 il se rend à Paris pour jouer avec le chanteur et guitariste de blues «Big Bill» BROONZY, puis tourne et enregistre en 1951 avec le clarinettiste Milton «Mezz» MEZZROW et par la suite avec le trompettiste Bill COLEMAN (1952) avec qui il restera associé jusqu’en 1980. Il joue aussi avec le trompettiste Lee COLLINS (1951), le batteur Zutty SINGLETON (1951-52), le trompettiste Buck CLAYTON, le pianiste André PERSIANI (de façon intermittente de 1951 à 1959), avec le tromboniste Dicky WELLS (1952), les trompettistes «Peanuts» HOLLAND (1954), Nelson WILLIAMS (1955) et Emmett BERRY (1956), le saxophoniste Michel de VILLERS (1956-57) et le pianiste Claude BOLLING (1956, 1958).

De 1954 à 1958 il dirige une petite formation qui joue à Paris aux «Trois Mailletz». En 1956 il joue également et enregistre avec Lionel HAMPTON. Il enregistre aussi avec le saxophoniste Lucky THOMPSON comme co-leader d’un quintette. Il forme ensuite le «Paris Jazz Trio» avec le pianiste Georges ARVANITAS et le batteur Christian GARROS. Il joue au «Festival de Cannes» en 1958 et à celui d’Antibes en 1960.

En 1954 il avait reçu le prix «Django Reinhardt» décerné par l’«Académie du Jazz». En 1961 il joue avec DuKe ELLINGTON dans le film Paris Blues. Plus tard il travaille avec le trompettiste Roger GUÉRIN au «Club Saint-Germain» en 1969 et joue en free-lance avec le pianiste Raymond FOL (1972), le batteur Daniel HUMAIR (1973), le trompettiste Bill COLEMAN au «Festival de Montreux» (1973), avec l’organiste Milt BUCKNER (1977), le trompettiste Wallace DAVENPORT (1978), le batteur Bobby DURHAM (1980), le saxophoniste Arnett COBB (1980 et 1985), le batteur Oliver JACKSON, le contrebassiste Jimmy WOODE, le saxophoniste Michel de VILLERS (1981) et le pianiste André PERSIANI (1982).

Il se produit également à la «Grande Parade du Jazz» de Nice en 1978 et 1980 et apparaît aussi dans beaucoup d’autres festivals. Il est notamment vice-président du «Festival de Marciac» où, chaque année pendant vingt ans à partir de 1978, il dirige une formation. De 1982 à 1985 il joue en trio avec l’organiste «Wild Bill» DAVIS et le batteur Clyde LUCAS et en 1984, participe à une jam session avec le trompettiste «Doc» CHEATHAM et le saxophoniste Benny CARTER.

Il est décédé à Tournon (France) le 11 juillet 1998.