Bingie «Stilgo» MADISON

(Saxophoniste ténor, clarinettiste et pianiste)

Né à Des Moines (Iowa) le 12 octobre 1901

Décédé à New York en juillet 1978

À partir de 1919 il travaille dans des clubs de sa ville natale comme pianiste. Il joue ensuite en Californie et au Canada en 1921. Pendant six mois (1921-22) il joue avec le saxophoniste alto Bobby BROWN et encore d’août 1922 à 1925 à Newark (New Jersey).

En décembre 1925 il travaille avec le saxophoniste alto Bernie DAVIS comme pianiste, mais double également au saxophone ténor. Au bout de quatre mois, il quitte cette formation pour former son propre orchestre (printemps 1926). Cet orchestre comprend entre autres le saxophoniste Edgar SAMPSON.

Après un bref séjour comme saxophoniste ténor avec le pianiste Cliff JACKSON, il devient membre de l’orchestre du tromboniste Lew HENRY. Plus tard il devient le leader de cette formation en 1929, lors d’une résidence au «Tango Palace» de New York avant la dissolution de l’orchestre vers 1930. Il joue ensuite dans l’orchestre du banjoïste Elmer SNOWDEN avant de former un grand orchestre pour jouer en résidence au «Broadway Danceland» (vers 1931). Lorsque cet orchestre est réorganisé pour devenir le «Mills Blue Rhythm Band», il monte une nouvelle formation pour terminer l’engagement. L’orchestre comprend entre autres les trompettistes Bill DILLARD et Ward PINKETT et le tromboniste James ARCHEY. En janvier 1931 il enregistre sous la direction du trompettiste «King» OLIVER. On peut l’entendre comme soliste au saxophone ténor dans Stop crying (1931, Bruns 6053).

Par la suite il joue avec Sam WOODING, Lucky MILLINDER et Billy FOWLER avant de rejoindre au début des années trente l’orchestre de Luis RUSSELL à New York comme saxophoniste ténor et clarinettiste. Il reste dans l’orchestre jusqu’en 1940, accompagnant Louis ARMSTRONG.

Il travaille ensuite avec divers leaders : le pianiste Edgar HAYES, le trompettiste Ovie ALSTON et le saxophoniste Alberto SOCARRAS (1943 à 1947). Il enregistre avec le trio du pianiste Hank DUNCAN en 1944 et dirige sa propre petite formation jusqu’en 1953 à New York et sa banlieue.

Passée cette date on perd sa trace, mais on sait qu’il est décédé à New York en juillet 1978.