Willie Melvin «Billy» MITCHELL

(Saxophoniste ténor et clarinettiste)

Né à Kansas City (Missouri) le 3 novembre 1926

Décédé à Rockville Centre (New York) le 18 avril 2001

Il apprend à jouer de la clarinette à l’âge de dix ans et plus tard, commence à doubler au saxophone ténor.

Il obtient son premier travail à Detroit dans l’orchestre du contrebassiste Nat TOWLES et à la fin des années quarante, il se rend à New York avec l’orchestre de Lucky MILLINDER. En 1949 il enregistre comme soliste sous la direction du vibraphoniste Milt JACKSON et travaille avec les grandes formations du pianiste Milt BUCKNER et du compositeur et arrangeur Gil FULLER. Il passe ensuite deux mois dans l’orchestre de Woody HERMAN à partir du 1er septembre 1949 en remplacement de Gene Ammons. À la fin de cet engagement il retourne à Detroit où, de 1950 à 1953, il dirige un quintette de style «bop» qui comprend le trompettiste Thad JONES et son frère le batteur Elvin JONES. Ce groupe enregistre un album pendant cette période.

En 1956 et 1957 il tourne avec «Dizzy» GILLESPIE, puis devient membre de l’orchestre de Count BASIE au début de 1958. Il enregistre plusieurs albums avec cette formation, dont quelques uns comme soliste vedette. Il quitte Basie en mars 1961 et forme un sextette avec le tromboniste Al GREY. Il enregistre ensuite en Allemagne en 1963 avec le «Clarke-Boland Big Band» et joue brièvement plus tard en 1970 avec cet orchestre.

De décembre 1966 à février 1967 il revient chez Count BASIE et joue encore avec lui comme soliste invité en 1976 et 1977.

Au cours des années soixante-dix il joue et enseigne à New York, enregistrant avec le «Xanadu All Stars» en 1978 et comme leader en 1980.

En 1989-90 il tourne et participe à plusieurs enregistrements avec le «Frank Wess’s Big Band», soit sous la direction de Frank Wess seul, soit sous la direction de Frank Wess et du trompettiste Harry Edison. Il joue également avec cet orchestre lorsqu’il accompagne le chanteur Mel TORMÉ.

Au cours des années quatre-vingt-dix il enregistre avec le «Frank Vignola’s Small Group» (1993) et en Allemagne pour un hommage à Count Basie avec le «New York All Stars», ainsi que pour un hommage au batteur Buddy Rich, comme membre du «Joe Ascione’s Octet» (les deux en 1996). Il a aussi donné des concerts en Allemagne comme soliste invité avec l’orchestre allemand «Alexander Swingtime Band» (mars 1995). Il est resté au «Sonny’s Place» jusqu’à sa fermeture en 1997.

Il est décédé à Rockville (New York) le 18 avril 2001.