Thomas Francis «Tommy» DORSEY

(Tromboniste et Chef d’orchestre)


                                                   (photo provenance internet)

Né à Mahony Plane (Pennsylvanie) le 27 novembre 1905

Décédé à Greenwich (Connecticut) le 26 novembre 1956

Frère cadet du saxo-clarinettiste Jimmy Dorsey.

Il apprend la trompette avec son père et plus tard se consacre plus particulièrement au trombone à l’âge de douze ans. Il continuera cependant à jouer occasionnellement de la trompette.

Vers l’été 1922 il dirige avec son frère le «Dorsey’s Wild Canaries» à Baltimore. Par la suite, sur les conseils de son frère, il devient membre des «Billy Lustig’s Scranton Sirens» en 1924, puis des «California Ramblers» à l’automne de la même année. Au printemps 1926 il est dans l’orchestre de Jean Goldkette, et finalement après une courte période avec le chef d’orchestre Roger Wolf Kahn, il est dans l’orchestre de Paul Whiteman (1927/1928).

À la fin des années vingt il joue avec Nat Shilkret, le «Rubinoff Orchestra», Rudy Vallee, Victor Young, Walter Rosner, Fred Rich etc…

Fin des années vingt et début des années trente, il co-dirige avec son frère des orchestres pour des séances d’enregistrement. En 1934 il organise toujours avec son frère un big band sous le nom de «Dorsey Brothers Orchestra». Jouant notamment des arrangements de Glenn Miller, l’orchestre obtient un grand succès.

À la fin de 1935, un différend brouille les deux frères qui se séparent, et Tommy reforme immédiatement un nouveau big band qui devient rapidement un des plus populaires de la swing era.

L’orchestre joue en résidence dans de prestigieuses salles de danse et apparaît dans plusieurs films. Tommy crée au sein de son nouveau big band en 1935 une formation réduite appelée «Clambake Seven» comprenant trompette, trombone, clarinette, saxophone ténor et la section rythmique. Cette formation se produit en interlude lors des performances du big band. En 1939 l’orchestre recrute l’ex-trompette de Jimmy Lunceford : Sy Oliver qui fournit à la formation d’excellents arrangements. Contrairement à son frère Jimmy, Tommy ayant un tempérament irascible a des difficultés à garder longtemps les mêmes sidemen.

Les vocalistes comme Edith Wright ou Frank Sinatra participent également au succès de l’orchestre.

Au cours des années quarante, les deux frères réconciliés travaillent en collaboration et en 1944 ouvrent avec Harry James le «Casino Gardens» à Ocean Park en Californie. En 1947 les deux frères participent à un film pseudo-biographique «The Fabulous Dorseys».

Avec le déclin des big bands au cours des années quarante, Tommy lutte pour maintenir son orchestre, mais doit le dissoudre en 1947. Il constitue alors un nouveau groupe que Jimmy rejoint en 1953. Bien qu’appelé «Dorsey Brothers Orchestra», c’est Tommy qui en est le leader.

Il est décédé à Greenwich (Connecticut) le 26 novembre 1956, la veille de son cinquante et unième anniversaire.