Eddie DURHAM

(Tromboniste-Guitariste-Arrangeur)

Né à St Marcos (Texas) le 19 août 1906

Décédé le 06 mars 1987

Ses frères sont tous musiciens : Joe (b), Allen (tb), Roosevelt (vn,p,g), Earl (p), Clyde (b) et Sylvester (p-org).

Il commence par jouer de la guitare comme co-leader du «Durham Brother’s Orchestra» et rapidement double au trombone. Il part en tournée comme trombone avec le «101 Ranch Circus Band» jusqu’en 1926, puis travaille avec les «Edgar Battle’s Dixie Ramblers».

Durant la fin des années vingt il joue dans le middle-west avec Eugene Coy, Jesse Stone, Terrence Holder et les «Walter Page’s Blue Devils». Au cours de l’été 1929 il travaille avec les «Elmer Payne’s Ten Royal Americans», puis entre dans l’orchestre de Bennie Moten avec lequel il reste de 1929 à 1933. Ensuite, il joue une semaine avec Cab Calloway et brièvement avec Andy Kirk. Travaillant comme arrangeur pour Willie Bryant, il entre dans l’orchestre de Jimmie Lunceford au début de 1935 comme trombone et arrangeur et également mis en vedette comme guitariste. Il fut un des pionniers de la guitare électrique.

Il reste dans cet orchestre jusqu’en 1937, date à laquelle il entre chez Count Basie principalement comme arrangeur et aussi comme trombone et guitariste jusqu’en juillet 1938. Il se consacre alors aux arrangements, écrivant régulièrement pour Ina Ray Hutton (orchestre féminin blanc), Glenn Miller, Jan Savitt, Artie Shaw etc...

En juin 1940 il forme son propre orchestre et à la fin de cette année devient directeur musical de «Bonbon Tunnell and his Buddies». De 1941 à 1943 il tourne comme directeur musical des «International Sweethearts of Rhythm» (orchestre féminin noir). Par la suite, il dirige son propre orchestre entièrement féminin. En 1947 il tourne avec la «Cavalcade of Jazz» et en 1952-53 il dirige un petit groupement accompagnant les chanteurs Wynonie Harris et Larry Darnell.

Durant les années cinquante et soixante il continue régulièrement à écrire des arrangements. En 1969 il joue du trombone et de la guitare avec Buddy Tate. Il apparaît dans le film de Louis Panassié «L’Aventure du Jazz», et vient en tournée en France avec les «Count’s Men» de Buck Clayton en novembre 1983.

Il est décédé le 6 mars 1987.