John L. THOMAS

(Tromboniste)


(ici avec Bob Shoffner, tp)

Né à Louisville (Kentucky) le 18 septembre 1902

Décédé à Chicago (Illinois) le 07 novembre 1971

Élevé à Chicago, il fait ses études à la «Wendell Phillips High School» où il apprend à jouer du trombone.

Il fait ses débuts professionnels avec le «Clarence Miller’s Orchestra» en 1923, puis tourne avec «The Columbia Burlesque Wheel’ Revue» vers 1925. Il retourne ensuite jouer à Chicago. En 1927-28 il est dans la formation d’Erskine Tate et participe aux séances d’enregistrement du «Louis Armstrong’s Hot Seven» en mai 1927. Sa présence dans ces enregistrements a soulevé un doute pendant un temps, mais il est généralement admis que c’est bien lui qui joue, notamment dans «Melancholy Blues».

En 1928 il travaille avec Dave Peyton et «Fess» Williams au «Regal Theatre», puis vers la fin de cette année avec Jerome «Don» Pasquall. Il tourne ensuite avec Freddie Keppard. Il se rend ensuite en Californie et travaille dans l’orchestre de Speed Webb puis dans le «Leon Rene’s Band» à Los Angeles.

De retour à Chicago vers 1930, il rejoint l’orchestre d’Erskine Tate. En 1931 il joue avec Cassino Simpson, puis avec Clarence Moore au début de 1932. Début 1933 il tourne avec Reuben Reeves, puis rejoint en mars de la même année l’orchestre d’Ed Carry avant de revenir avec Reuben Reeves.

Il joue ensuite brièvement avec les «McKinney’s Cotton Pickers» à Detroit et à Buffalo (fin 1934). Il est ensuite dans l’orchestre de Zack Whyte.

Il retourne jouer un temps à Chicago, puis tourne avec l’orchestre de Nat «King» Cole dans la revue «Shuffle Along» au printemps de 1937. De nouveau il revient jouer çà et là à Chicago avant de rejoindre Erskine Tate vers 1940. Il travaille ensuite avec l’orchestre du batteur Floyd Campbell.

Il délaisse un temps la musique pendant la guerre pour travailler dans l’industrie de la défense, puis en 1944 joue brièvement avec le guitariste Walter Dysett.

Il arrête ensuite de jouer pendant dix ans avant de reprendre du service dans le «Franz Jackson’s Original Jazz All Stars» avec lequel il joue jusqu’à l’été 1965.

Il est décédé à Chicago le 07 novembre 1971.