Harry Alexander «Father» WHITE

(Tromboniste et arrangeur)


(3ème rang, trombone de droite - Mills Blue Rythm Band)

Né à Bethlehem (Pennsylvanie) le 01 juin 1898

Décédé à New York City le 14 août 1962

Ses frères : Willie jouait de la trompette et du saxophone et Eddie jouait du piano. Ses cousins : Gilbert jouait du saxophone ténor et de la clarinette et Morris du saxophone et du piano. Ils sont tous devenus musiciens professionnels.

Il commence sa carrière musicale comme batteur, jouant avec divers shows du «Keith Circuit» dès l’âge de seize ans.

Vers 1919 il se fixe à Washington D.C. et commence à se spécialiser au trombone, jouant avec Duke Ellington et Claude Hopkins. Il forme alors avec d’autres membres de sa famille le «White Brothers’ Orchestra» et joue plusieurs saisons au «Roadside Inn» de Philadelphie à partir de 1925. Jimmy Mundy faisait partie de cet orchestre. Quand il ne travaille pas avec son orchestre, il joue à new York.

Il travaille ensuite avec le «June Clark’s Revue Band» et avec Elmer Snowden. En 1927 il rejoint le «George Howe’s Band» au «Nest Club» de New York, puis en octobre devient membre de l’orchestre de Luis Russell qu’il quitte en août 1928.

En août 1929 il joue brièvement avec Duke Ellington au «Cotton Club», remplaçant Juan Tizol, puis dirige sa propre formation au «Nest Club» de l’hiver 1929 à 1931. Cet orchestre comprend : Russell Procope, Don Kirkpatrick, Joe Turner (le pianiste), Danny Barker et Simon Marrero (tuba et contrebasse).

En 1931 il joue un temps avec Cab Calloway, puis devient avec Edgar Hayes co-directeur du «Mills Blue Rhythm Band» pour lequel il écrit aussi des arrangements. En juin 1932 il rejoint Cab Calloway et reste avec lui jusqu’au début de 1935, à l’exception de la tournée en Europe en 1934.

En 1935 il devient membre de l’orchestre de Luis Russell lorsque celui-ci devient celui de Louis Armstrong et y demeure jusqu’en 1936. Pendant un temps, il cesse de jouer pour se consacrer à l’écriture d’arrangements et à la composition. En 1938 il rejoue vers la fin de l’année du saxophone alto et du trombone avec l’orchestre de Manzie Johnson, puis joue et arrange pour l’orchestre d’«Hot Lips» Page. Fin 1940 il travaille avec Edgar Hayes et arrange aussi pour le big band de Bud Freeman.

Malade, il doit s’interrompre longuement, mais rejoue partiellement à partir de 1947, travaillant dans une banque jusqu’à peu de temps avant sa mort.

Il est décédé à New York le 14 août 1962.