James Osborne «Trummy» YOUNG

(Trombone - Chanteur et Compositeur)

Né à Savannah (Géorgie) le 12 janvier 1912

Décédé à San Jose (Californie) le 10 septembre 1984

Un de ses oncles jouait du trombone dans l’orchestre de Jim Europe.

Il commence par jouer de la trompette dans un orchestre scolaire, puis brièvement de la batterie. Il se rend alors à Washington D.C. et se met au trombone. Après l’école, il travaille dans un hôtel pour quelques engagements dans l’orchestre de Frank Better.

Il commence à travailler professionnellement avec les «Booker Coleman’s Hot Chocolates» en 1928. Il travaille ensuite avec le «Hardy Brother’s Orchestra» et avec Elmer Calloway, puis entre dans l’orchestre dirigé par le batteur Tommy Myles qui lui donne son surnom de «Trummie» qui deviendra plus tard «Trummy». Il se rend ensuite à Chicago (fin 1933) et entre dans l’orchestre d’Earl Hines au «Grand Terrace», formation dans laquelle il reste jusqu’en août 1937. Pendant cette période, durant les vacances d’été de l’orchestre, il joue occasionnellement avec Albert Ammons et avec Roy Eldridge.

Il rejoint l’orchestre de Jimmie Lunceford en septembre 1937 et y demeure jusqu’en mars 1943. Il travaille ensuite avec Charlie Barnet avant de former son propre orchestre en novembre 1943. En 1944, il joue avec Boyd Raeburn, Tiny Grimes, Roy Eldridge, Claude Hopkins et le «Paul Baron’s C.B.S. Orchestra». Il joue ensuite avec l’alto Johnny Bothwell (janvier 1945), Benny Goodman (février à août 1945), puis dirige pendant quelques mois à nouveau son propre orchestre et joue avec Tiny Grimes en mai 1946.

En 1946 et 1947, il tourne régulièrement avec le «Jazz At The Philharmonic» et brièvement avec Claude Hopkins en 1947. Il quitte le J.A.T.P. en Californie et part en octobre 1947 à Hawaï jouer dans l’orchestre de Cee Pee Johnson. Il reste ensuite à Honolulu où il travaille régulièrement avec le trio d’Art Norkus et dirige aussi sa propre formation. Il quitte Honolulu au cours de l’été 1952 pour rejoindre le «All Stars» de Louis Armstrong avec qui il joue jusqu’au 01 janvier 1964. Là il retourne à Honolulu (via Los Angeles) où il joue durant les années soixante dans diverses formations dont certaines sous son nom.

On le verra à nouveau à la «Grande Parade du Jazz» de Nice en 1979.

Il succombe à une crise cardiaque à San Jose (Californie) le 12 septembre 1984.

Ses cendres ont été ramenées à Honolulu.