Theodore «Wingie» CARPENTER

(Trompettiste-Chanteur)


(ici à droite, avec Doc Cheatham, tp)

Né à St. Louis (Missouri) le 15 avril 1898

Décédé ?

Dans sa prime jeunesse, il est amputé du bras gauche, à la suite d’un accident, par l’oncle de «Doc» Cheatham qui était un chirurgien réputé. Quelque temps plus tard, il apprend à jouer de la trompette, seul instrument possible avec une seule main. En 1920, il commence à travailler dans des «Carnival Shows» itinérants, tournant avec le «Herbert’s Minstrel Band» en 1921. Il se rend alors à Cincinnati pour quelque temps et travaille avec Wes Helvey, Clarence Paige, Zack White, etc… il travaille ensuite avec Speed Webb en 1926, puis joue plus tard en résidence à Buffalo avec Eugene Primus en 1927. De fin 1926 à 1928, il joue avec le «Whitman Sisters’ Show» habituellement avec l’orchestre du pianiste Tony Snapp.

Au début des années trente, il joue en vedette avec les «Smiling Billy Steward’s Celery City Serenaders», et travaille aussi en Floride avec un autre orchestre dirigé par Bill Lacey. Au milieu des années trente, il tourne régulièrement avec divers chefs d’orchestres : Jack Ellis, Dick Bunch, et Jesse Stone. Résidant à New York, il travaille avec Campbell «Skeets» Tolbert et Fitz Weston.

À partir de 1939, il dirige souvent son propre petit groupement au long de diverses résidences au «Black Cat», «New Capitol», «Tony Pastor’s»,«The Yeah Man», etc… Il continue à diriger encore dans les années soixante son propre orchestre, jouant occasionnellement pour la danse. On ignore la date de son décès.