Leroy Elliott « Slam » STEWART

(Contrebassiste et chef dorchestre)

 

 

 

Né à Englewood (New Jersey) le 21 septembre 1914

Décédé à Binghamton (New York) le 10 décembre 1987

Son nom de naissance est inconnu. Il est mentionné quil a été adopté sans donner de détails.

À six ans il commence l’étude du violon, et au Collège passe à la contrebasse.

Aidé par son père adoptif, il peut étudier pendant un an au Conservatoire de Boston où il entend le violoniste Ray PERRY fredonner et jouer à lunisson.

Il décide alors dadapter cette méthode à la contrebasse en fredonnant à loctave supérieure ce quil joue sur linstrument à larchet.

Cette façon de jouer devient sa signature.

Après avoir joué localement pendant ses études à Boston, il travaille avec le trompettiste Peanuts HOLLAND à Buffalo (1936), puis commence à jouer dans la région de New York.

En 1937, il attire lattention lorsquil se produit dans le duo « Slim and Slam » avec le chanteur, pianiste et guitariste « Slim » GAILLARD dans le Martin Blocks Radio Show « The Make Believe Ballroom ».

Leur thème-riff « Flat Foot Floogie » devient extrêmement populaire.

Il tourne avec Gaillard, faisant par la suite des enregistrements et apparaissant dans le film « Hellzapoppin » (1941).

Il joue également avec les « Spirit of Rhythm » (printemps 1939), avec le « Van Alexanders Dance Orchestra » (1940) et joue en trio au « Kellys Stable » de New York (1940).

Au début de 1943 il se rend à Hollywood pour jouer comme membre du groupement du pianiste « Fats » WALLER dans le film « Stormy Weather ».

Durant cette période, le guitariste Tiny GRIMES prend la place de « Slim » GAILLARD dans le duo, et peu après, les deux musiciens jouent en jam session avec le pianiste Art TATUM.

Un nouveau trio est né.

Ce trio joue souvent au « Three Deuces » de New York, et durant cette période enregistre avec le saxophoniste Lester YOUNG (décembre 1943).

Il rejoint alors le trio du pianiste Johnny GUARNIERI et joue dans le quartet de Tiny GRIMES (les deux en 1944).

À la fin de 1944, Art TATUM retourne à Los Angeles, et Slam prend la direction du trio avec Erroll GARNER au piano au « Three Deuces » et en tournée au début de 1946.

Il joue aussi dans le quintet et le sextet du clarinettiste Benny GOODMAN de la fin janvier à novembre 1945.

Il joue avec le saxophoniste Don BYAS, le vibraphoniste Red NORVO et le pianiste Teddy WILSON dans un concert enregistré au « Town Hall » de New York le 9 juin 1945 et, durant le cours de cette année, participe à dimportants enregistrements avec le trompettiste Dizzy GILLESPIE, Red NORVO et Don BYAS.

En 1946 le pianiste Billy TAYLOR remplace Erroll GARNER dans le trio qui travaille aussi en quartet avec laddition du batteur Doc WEST.

Après un retour avec Art TATUM au printemps 1946, il reprend la direction du trio avec Billy TAYLOR et le guitariste John COLLINS.

La pianiste Mary Lou WILLIAMS en est membre en 1947.

En mai 1948, il joue avec Erroll GARNER au « Festival International de Jazz de Paris », puis se rend à Los Angeles et reprend son association avec Art TATUM, le guitariste étant Everett BARKSDALE jusquau début des années 1950.

Il joue ensuite dans le quartet du trompettiste Roy ELDRIDGE (1953) et avec la pianiste et chanteuse Beryl BOOKER (1953-55).

De 1956 aux années 1960, il accompagne la chanteuse et pianiste Rose MURPHY et apparaît avec Slim GAILLARD au « Great South Bay Jazz Festival » à Great River (New York) en juillet 1958.

Au milieu des années 1960, il se rend à Binghamton (New York) où il travaille dans les studios de télévision jusquen 1971.

Il enseigne dans les écoles et se produit en concert.

Il continue à jouer, dirigeant un trio à New York (fin 1968), effectuant une dernière apparition avec Slim GAILLARD au « Monterey Jazz Festival » (1970) et tourne en Europe avec le pianiste Milt BUCKNER et le batteur Jo JONES (avril 1970).

Après sa participation au « Festival de Newport » (1973) avec Benny GOODMAN, il tourne largement avec ce clarinettiste (1973), revenant en Europe en 1974.

Après une attaque cardiaque, il joue à la « Grande Parade du Jazz » de Nice (France) en juillet 1977.

Cette même année, il travaille à New York avec le guitariste Bucky PIZZARELLI.

En 1978, leur duo apparaît souvent au « Today Show » sur la chaîne de télévision NBC.

En 1979 il rejoint Benny GOODMAN, ainsi quen juin 1985, et tourne avec le saxophoniste « Illinois » JACQUET de 1980 à 1981.

En mai 1984, il reçoit un doctorat honorifique de SUNY à Binghamton, et en 1986 est mis largement en vedette dans l’émission publique de télévision « Benny Goodman : Lets Dance ».

Il est décédé à Binghamton le 10 décembre 1987.