Elizabeth « Lizzie » MILES

(Chanteuse)

Elizabeth « Lizzie » MILES

Née à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 31 mars 1895

Décédée à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 17 mars 1963

Son père se nommait J.C. MILES.

Sa mère était chanteuse.

Intéressée très jeune à la musique, elle chante des hymnes à l’école locale dès l’âge de cinq ans.

À l’adolescence elle quitte l’école pour chanter dans les « House Parties », les dancings et les églises de La Nouvelle-Orléans.

Elle travaille souvent avec le trompettiste Joe « King » OLIVER, le tromboniste Kid ORY,  le trompettiste Bunk JOHNSON, le violoniste Armand PIRON et d’autres entre 1909 et 1911.

À partir de 1911 elle tourne avec la « Benbow Stock Company », puis avec les « Jones Brothers » et le « Wilson Circus » en Floride et en Alabama (1914-15).

Elle tourne ensuite avec le « Cole Brothers Circus », travaillant comme chanteuse et dans un numéro avec un éléphant vers 1916.

À partir de 1916 elle travaille souvent avec le pianiste Clarence WILLIAMS à La Nouvelle-Orléans et à Chicago.

Vers 1917 elle se produit avec les « Alabama Minstrels » et les « Rabbit Foot Minstrels », puis travaille avec le « Manuel Manetta Band » à La Nouvelle-Orléans (1917).

En 1919 elle est avec l’orchestre de George THOMAS.

Vers 1921 elle travaille avec Joe « King » OLIVER/Louis ARMSTRONG au « Dreamland Cafe » de Chicago, puis avec l’orchestre du trompettiste Freddie KEPPARD ainsi qu’avec le pianiste Glover COMPTON au « DeLuxe Cafe » de Chicago (1921).

En 1922-23 elle enregistre pour le label Okeh et avec les « Creole Jazz Hounds » et Clarence WILLIAMS pour le label Emerson (1923).

Elle travaille alors avec l’orchestre d’Armand PIRON au « Cotton Club » de New York (vers 1923), puis au « Capîtol Palace Cabaret » de New York (1924).

Elle est ensuite au « Nest Club » avec l’orchestre de Sam WOODING.

En 1924 elle est au club « Chez Mitchell » à Paris (France) avec la troupe d’Alexander SHARGENSKI.

Elle tourne ensuite en Europe en concerts et dans les clubs (1924-25).

En 1925 elle travaille avec le « New Orleans Creole Jazz Band » à la Nouvelle-Orléans et se produit à New York au « Capitole Palace Cafe », au « Nest Club », au « Cotton Club » et d’autres de 1926 aux années 1930.

En 1927-28 elle enregistre, ainsi qu’en 1929 avec le pianiste « Jelly Roll » MORTON.

Le plus souvent inactive musicalement en raison de la maladie à partir de 1931, elle apparaît dans les films « The Stardust Ring » et « Tick Tack Toe » au début des années 1930.

En 1935 elle travaille avec l’orchestre du batteur Paul BARBARIN à New York, puis avec le pianiste « Fats » WALLER (1938).

Souvent inactive à La Nouvelle-Orléans en 1938-39, elle enregistre avec les « Melrose Stompers » en 1939.

Elle travaille ensuite pour quelques dates à Chicago entre 1939 et 1942.

De 1942 à 1950 elle travaille hors de la scène musicale à la Nouvelle-Orléans.

Vers 1950 elle apparaît dans le show « Poppa Stoppa » à la radio de La Nouvelle-Orléans puis travaille au « Paddock Lounge ».

Entre 1951 et 1958 elle est fréquemment en résidence avec l’orchestre du batteur Freddie KOHLMAN au « Mardi Gras Lounge » de La Nouvelle-Orléans.

En 1952 elle enregistre avec les « New Orleans Boys » pour le label Circle, puis avec les « Sharkey’s Kings of Dixieland ».

Souvent en résidence au « Parisian Room » de La Nouvelle-Orléans à partir du début des années 1950.

Elle travaille de 1953 à 54 avec le « George Lewis Ragtime Band » en résidence au « Hangover Club » de San Francisco.

Elle enregistre de nouveau en 1954-56 et travaille avec l’orchestre du trompettiste Bob SCOBEY à Oakland (1955-57).

Elle enregistre avec cet orchestre pour le label Verve en 1956.

En 1957 elle apparaît dans le « Du Pont Show of the Month » à la télévision et travaille avec l’orchestre du clarinettiste Joe DARENSBOURG à San Francisco (1958), à Los Angeles (1958) et au « Festival de Monterey » (1958-59).

En 1958 elle est avec l’orchestre de Paul BARBARIN sur le riverboat « SS President ».

En 1959 elle tourne sur la côte ouest puis se retire pour se consacrer aux « Sisters of Holy Family Chapel and Jesuit Church » de La Nouvelle-Orléans de 1959 à 1963.

Elle est décédée d’une crise cardiaque le 17 mars 1963.