James «Jimmy» HAMILTON

(Clarinettiste, saxophoniste ténor et arrangeur)

Né à Dillon (Caroline du Sud) le 25 mai 1917

Décédé à St Croix (Virgin Island) le 20 septembre 1994

Marié avec la pianiste Vivian Hamilton (née Jones), qui a enregistré sous le nom de Vivian SMITH.

Il se rend dès l’âge de cinq ans avec sa famille à Philadelphie où il est initié à la musique par son père qui jouait de la clarinette dans un «Brass Band» les dimanches et pratiquait plusieurs instruments à la maison.

Le jeune Jimmy commence par jouer du baritone horn (instrument de fanfare en cuivre avec pistons et embouchure). Plus tard il étudie le piano, la trompette et le trombone.

Il commence à travailler comme tromboniste et trompettiste avec plusieurs orchestres de Philadelphie, notamment ceux de Frank FAIRFAX et Lonnie SLAPPY.

Il opte ensuite pour la clarinette et le saxophone ténor et entre pour peu de temps dans l’orchestre de Lucky MILLINDER, puis dans celui de Jimmy MUNDY. Il travaille après avec le pianiste Teddy WILSON de 1940 à 1942.

En 1942 il joue dans la formation du pianiste Eddie HEYWOOD, puis dans l’orchestre du batteur Yank PORTER en résidence à l’«Hotel St George» de New York.

En mai 1943 il entre dans l’orchestre de Duke ELLINGTON au sein de la section des saxophones et comme soliste à la clarinette. Il y demeure jusqu’à l’été de 1968.

Par la suite il se rend à St Croix dans les Îles vierges où il continue à jouer et à enseigner durant les années soixante-dix et quatre-vingts. Cependant il travaille aussi au début de 1980 avec le trompettiste Mercer ELLINGTON et joue et enregistre avec le «John Carter’s Quartet Clarinet Summit» en 1981. Plus tard il devient membre des «Clark Terry’s Spacemen» en 1988 et 1989, puis effectue une tournée en Europe comme soliste. En 1989-90 il a un engagement comme leader au «Carlos I» à New York, puis retourne aux Îles vierges où il décéde à St Croix le 20 septembre 1994.