George Theodore WEIN

(Pianiste, chanteur et Impresario)

Né à Boston (Massachusetts) le 3 octobre 1925

À l’âge de sept ans il étudie le piano classique avec Margaret CHALOFF (la mère du saxophoniste baryton Serge Chaloff) et reçoit des leçons de Sam SAXE (1935-45) ainsi que de Teddy WILSON.

Très jeune il forme un orchestre de danse de 13 musiciens avec lequel il joue jusqu’en 1941 et, plus tard, apparaît dans les nightclubs de Boston. Il joue ensuite avec le trompettiste Max KAMINSKY (1946), le clarinettiste Edmond HALL (1949) et le trompettiste «Wild Bill» DAVISON (1949).

En 1950, diplômé de l’«Université de Boston», il organise des groupements pour le «Savoy» de Boston et ouvre son propre club «Le Storyville» pour lequel il engage des musiciens connus de style swing et dixieland. L’année suivante il crée une compagnie d’enregistrement du même nom (Storyville).

En 1952 il ouvre un second club présentant les mêmes musiciens, le «Mahogany Hall», et à la fin de l’année il devient membre de son orchestre maison: les «Mahogany All Stars» dirigés par le tromboniste Vic DICKENSON. Il joue également avec le trompettiste Bobby HACKETT (1950-54) et joue et enregistre dans ses clubs et ailleurs avec «Wild Bill» DAVISON (1951), Sidney BECHET (1951, 1953), le trompettiste Ruby BRAFF (1951, 1954-79), le batteur Jo JONES (vers 1953), le clarinettiste «Pee Wee» RUSSELL (1953), Vic DICKENSON (1953 et 1956) et avec le trompettiste Jimmy McPARTLAND.

À partir de 1954 il enseigne l’Histoire du Jazz à l’«Univertsité de Boston».

Il est plus connu comme fondateur du «Newport Jazz Festival» qu’il organise pour la première fois en février 1954 avec le support financier de Louis et Elaine LORILLARD. Dans le même temps il continue à travailler et à jouer. Il est membre de la formation de Sidney BECHET à l’«Exposition Universelle» de Bruxelles (Belgique) en 1958, et à partir de la fin des années 1950s il tourne à l’étranger comme leader du «Newport Festival All Stars» avec «Buck» CLAYTON, Ruby BRAFF, Vic DICKENSON, «Pee Wee» RUSSELL, le saxophoniste Bud FREEMAN, le guitariste Barney KESSEL et le vibraphoniste Red NORVO. En 1969 il enregistre à Paris avec les violonistes Stéphane GRAPPELLI et Joe VENUTI.

En 1966 il fonde le «Boston Globe Jazz and Heritage Festival», et au cours des années 1970s il est impliqué dans l’organisation de plusieurs festivals internationaux tels que «La Grande Parade du Jazz» de Nice en France à partir de 1974. Il forme alors une compagnie «Festival Productions Inc.» à New York pour manager l’ensemble de ses activités. En 1974 il forme également le «New York Jazz Repertory Company», et en 1982 il relance le «Newport Jazz Festival All Stars» avec d’autres musiciens: le cornettiste Warren VACHÉ, le saxophoniste alto Norris TURNEY, les saxophonistes ténors Harold ASHBY et Scott HAMILTON, le contrebassiste «Slam» STEWART et le batteur Oliver JACKSON, lui-même tenant le piano, et tourne avec cette formation, d’abord aux USA, puis au «Madarao Festival» au Japon et en Europe. Cet orchestre continue à tourner et à enregistrer à la fin des années 1980s, et au cours des années 1990s la formation est changée. Elle comprend les trompettistes Warren VACHÉ, Clark TERRY et Nicholas PEYTON, le tromboniste Al GREY, les saxophonistes Ricky FORD, «Illinois» JACQUET et Red HOLLOWAY, les guitaristes Gray SARGENT et Howard ALDEN, le contrebassiste Eddie JONES et le batteur Kenny WASHINGTON parmi les sidemen. Quelques albums sont enregistrés absorbés par la marque Concord.

Au cours des années 1990s sa compagnie «Festival Production Inc.» manageait plusieurs douzaines de festivals à travers le monde.