Henry COKER

(Tromboniste)

Né à Dallas (Texas) le 24 décembre 1919

Décédé à Los Angeles le 23 novembre 1979

Très jeune, il étudie le piano et la musique au «Wiley College», puis se met au trombone. Il fait ses débuts professionnels en 1935 dans l’orchestre de John White, puis passe deux ans chez le contrebassiste Nat Towles (1937-1939) qu’il quitte pour se fixer à Honolulu. Là, il joue dans divers orchestres hawaïens jusqu’en 1941. Il est hospitalisé au Pearl Harbour Hospital pour une cheville brisée avant d’être rapatrié en 1942.

De retour aux U.S.A., il est engagé par Benny Carter (1944-1946), puis Eddie Heywood (1946-1947), de nouveau Benny Carter l’année suivante et Illinois Jacquet jusqu’en 1951, date à laquelle il tombe sérieusement malade pendant trois mois.

Il joue ensuite un temps avec Lucky Thompson et entre dans l’orchestre de Count Basie comme responsable de la section des trombones en 1952. Il y demeure jusqu’en 1963, effectuant de nombreuses tournées à travers le monde et participant à de nombreux enregistrements.

Par la suite, il se consacre beaucoup au travail de studio, mais repart en 1966 avec l’orchestre de Ray Charles dans lequel il reste jusqu’en 1971.

Il est mort à Los Angeles le 23 novembre 1979.