Albert Edwin « Eddie » CONDON

Home + Ombre.png

(Banjoïste – Guitariste)

 

 

 

 

 

 

 

Né à Goodland (Indiana) le 16 novembre 1905

Décédé à New York le 4 août 1973

Il commence par jouer de lukulélé puis adopte le banjo ténor en sol à quatre cordes de guitare.

Il obtient ses premiers engagements avec lorchestre de Bill ENGLEMAN à Cedar Rapids en septembre 1921.

En 1922 il travaille avec les « Hollis Teaveys Jazz Bandits », puis joue à Chicago et à l’« Alhambra Hotel » de Syracuse avec le cornettiste Bix BEIDERBECKE en 1924.

De retour à Chicago il devient membre de l’« Austin High School Gang ».

En 1927, il participe à des jam sessions avec Bix BEIDERBECKE, les frères Jimmy DORSEY et Timmy DORSEY (clarinettiste et tromboniste), le clarinettiste Benny GOODMAN et le saxophoniste Bud FREEMAN au « Three Deuces » de Chicago.

La même année il fonde les « McKenzie and Condon Chicagoans » et produit plusieurs séances denregistrement importantes, notamment celles des « Chicago Rhythm Kings » et celles des « Jungle Kings » au début du printemps 1928.

Il se rend alors à New York où il fait ses premiers enregistrements comme sideman avec le tromboniste Miff MOLE (1928) ainsi quavec Louis ARMSTRONG et le pianiste « Fats » WALLER (les deux en 1929).

Il travaille à New York et en Floride avec le joueur de kazoo Red McKENZIE et les « Mound City Blue Blowers » (1930-31, 1933), enregistre avec  les « Rhythmakers » (1932) et dirige un orchestre avec le clarinettiste Joe MARSALA (1936-37).

De 1937 à 1944 il joue fréquemment chez « Nicks ».

Il travaille comme leader, mais rejoint aussi le trompettiste Bobby HACKETT avec qui il enregistre à partir de 1938.

Il joue ensuite avec Bud FREEMAN et son « Summa Cum Laude Orchestra » de 1938 à juillet 1940 ainsi quavec Joe MARSALA, le multi instrumentiste Brad GOWANS, Miff MOLE et le trompettiste Max KAMINSKY (au « Pied Piper » en 1944).

Il enregistre également beaucoup en freelance avec le trompettiste « Sharkey » BONANO (1936-37), la chanteuse Lee WILEY (1939), le pianiste Art HODES (1942), le tromboniste Georg BRUNIS (1943, 1946), les trompettistes « Wild Bill » DAVISON (1943, 1945-46) et « Muggsy » SPANIER (1944).

Il continue à organiser des orchestres intégrant des musiciens des deux races et produit une série de concerts de « All Stars » à « Town Hall », « Carnegie Hall » et au « Ritz Theater » (1942-46).

Par la suite il présente un des premiers programmes de Jazz à la télévision (avril 1942).

Après ses séjours chez « Nicks », il crée son propre club managé par Pete PESCI à Greenwich Village.

Louverture a lieu à la fin de décembre 1945.

De nombreux musiciens joueront avec lui dans ce club : les trombonistes Brad GOWANS, Jack TEAGARDEN, les trompettistes Bobby HACKETT, Max KAMINSKY, le clarinettiste Pee Wee RUSSELL, le saxophoniste Bud FREEMAN, le pianiste Gene SCHROEDER, le batteur George WETTLING, le clarinettiste Edmond HALL, les trompettistes Billy BUTTERFIELD et « Wild Bill » DAVISON et le tromboniste Cutty CUTSHALL.

Il produit pendant 49 semaines (de fin 1948 à 1949) une série d’émissions télévisées « Eddie Condons Floor Show » dont quelques-unes ont été conservées en film et publiées en vidéo.

À partir des années 1950s, il joue le plus souvent dans son club, mais effectue des tournées en Angleterre (1957), au Japon, en Australie et en Nouvelle Zélande (1964).

Ces dernières comme sideman avec le trompettiste « Buck » CLAYTON, le tromboniste Vic DICKENSON, Bud FREEMAN, Pee Wee RUSSELL, le pianiste Dick CARY, le contrebassiste Jack LESBERG, le batteur Cliff LEEMAN et le chanteur Jimmy RUSHING.

Il apparaît également dans plusieurs festivals de jazz aux U.S.A.

En 1970, il joue avec le trompettiste Roy ELDRIDGE, le tromboniste Kai WINDING, les saxophonistes Al COHN et Zoot SIMS et dautres au « Roosevelt Hotel » de New York et travaille à Toronto.

Il tourne aux U.S.A. avec « Wild Bill » DAVISON, le clarinettiste Barney BIGARD, le pianiste Art HODES et dautres musiciens moins connus dans le « Stars of Jazz » doctobre 1971 à 1972.

Il est décédé le 4 août 1973.