Lawrence Olin BROWN

(Tromboniste)


Né à Lawrence (Kansas) le 03 août 1907

Décédé à Los Angeles (Californie) le 05 septembre 1988

Fils d’un pasteur, son frère Harold (pianiste) est aussi musicien professionnel.

Lawrence commence par étudier le piano, le violon, le tuba et finalement se spécialise sur le trombone qui l’attire, car le son peut rappeler le violoncelle.

Il entreprend des études de médecine au «Pasadena Junior College», jouant dans l’orchestre du collège. En 1927 il abandonne ses études pour devenir musicien professionnel dans l’orchestre de Charlie Echol qu’il quitte au bout de six mois pour jouer dans la formation de «Paul Howard and his Quality Serenaders». Il travaille ensuite avec les «Curtis Mosby’s Blue Blowers» avant de rejoindre à nouveau Paul Howard avec lequel il enregistre en 1929 et en 1930. Jouant dans divers clubs de Los Angeles, il travaille notamment dans l’orchestre de Les Hite qui accompagne Louis Armstrong en 1930, jouant au «Frank Sebastian’s Cotton Club» au côté de Lionel Hampton qui tient la batterie.

Au printemps 1932 il est engagé par Irving Mills pour jouer dans l’orchestre de Duke Ellington avec lequel il demeure jusqu’en mars 1951, date à laquelle il quitte l’orchestre pour jouer dans la formation que vient de constituer Johnny Hodges. Au printemps 1955 il quitte cet orchestre et travaille un temps en free-lance à New York.

Il revient chez Duke Ellington en mai 1960 chez qui il reprend les effets «wa-wa» du répertoire de «Tricky Sam».

Il quitte définitivement le Duke en 1970, se retirant de la vie musicale, travaillant brièvement pour le gouvernement américain avant de quitter toute vie active en Californie en 1974.

Il est décédé à Los Angeles le 05 septembre 1988 âgé de 81 ans.